Villes de demain: le cas de Paris

Villes de demain: le cas de Paris

23 décembre 2019 0 Par Laurent Favre

Il semble que chaque fois que nous parlons des villes de demain, tous les futurs plans et projets durables notables semblent naître par nécessité. Les gens et les gouvernements commencent lentement à se rendre compte que si des changements ne sont pas apportés au fonctionnement de leurs villes, ils courent le risque de perdre ce qui les rend uniques, et Paris ne fait pas exception.

Le défis de la ville Paris

Paris fait face à d’énormes défis en termes de surpopulation, étant la cinquième plus grande ville d’Europe, avec 2,21 millions de personnes vivant dans la ville en 2015. La gentrification et l’expansion urbaine ont séparé les communautés, mis la pression sur les systèmes de transport public et créé des niveaux de pollution insurmontables et les émissions de carbone. Il était inévitable que quelque chose soit faite pour résoudre le problème du logement et remédier aux problèmes environnementaux afin que les générations futures puissent continuer à profiter de cette ville étonnante.

L’innovation architecturale peut souvent rencontrer de la résistance lorsque le look emblématique d’une ville et les sites historiques sont contestés, mais les architectes semblent avoir trouvé un moyen de transformer la glorieuse capitale française en un paradis pour les amoureux de l’éco.

Les innovations des architectes

Parmi les visions des architectes est de créer un écosystème vivant ou, ce qu’ils appellent, « un village flottant au milieu d’une forêt » et de transformer un ancien parking en un paradis couvert d’arbres, avec des maisons et des espaces publics sur le toit, et d’avoir toute la puissance du bâtiment lui-même. Le bâtiment fera également office de passerelle pour piétons sur une autoroute très fréquentée qui servait traditionnellement de barrière entre le centre-ville et la banlieue, qui reliera les communautés isolées à la ville.

Le village flottant fonctionnera sur un cocktail d’énergie solaire, éolienne et géothermique, et toute énergie restante retournera dans la « boucle d’énergie » pour être utilisée par d’autres parties du bâtiment, ou réinjectée dans le réseau. La chose la plus excitante est que ces plans ne sont pas que des hypothèses, ils devraient se poursuivre au cours des prochaines années.

Paris Smart City Projet

Les conceptions innovantes coïncident avec un programme commandé par la mairie de Paris, le 2050 projet de Paris Smart City, qui examine de nouvelles façons de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la capitale de 75% d’ici 2050.

De nombreux projets innovants sont nés de ce projet Smart City déclare le maire du Kremlin-Bicêtre Jean-Marc Nicolle, notamment des bâtiments photovoltaïques produisant leur propre énergie, des parcs verticaux avec des « bioréacteurs d’algues » et des tours en bambou avec des jardins potagers et des ponts qui ressemblent à des méduses. L’objectif est d’inventer une nouvelle façon de vivre à Paris – la ville pavée, aussi belle soit-elle, manque de végétation, de cohésion communautaire entre les régions et de sens global de l’action environnementale. Le projet Smart City guidera Paris dans ses efforts pour devenir une ville adaptable et résiliente au climat.