Guide d’achat pour bien choisir un gazon synthétique

Guide d’achat pour bien choisir un gazon synthétique

23 septembre 2019 0 Par admin

Le gazon synthétique est partout. Les balcons en milieu urbain s’en emparent pour créer une touche de vert. Il habille avec exotisme la terrasse de toit et le jardin. Par ailleurs, il peut être installé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Que savoir avant de succomber pour cette tendance ?

Caractéristiques d’un gazon synthétique

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un gazon fabriqué de manière artificielle. Ce produit se compose de touffes de faux gazon sur un support en polyuréthane. Les touffes peuvent être faites de différentes matières dont en nylon, polypropylène ou en fibres de polyéthylène. Ce produit peut être commercialisé sous différentes appellations. Ainsi, les termes gazon artificiel, gazon synthétique, fausse pelouse et pelouse synthétique ne désignent  qu’un seul et même produit.

Le nombre de brin par touffes au mètre carré correspond à la densité du gazon. Une pelouse artificielle digne de ce nom doit compter au moins plus de 20 000 touffes de brins par mètre carré. La hauteur des brins varie en fonction du produit. Le poids du produit prend en considération le grammage par kilomètre du fil de tissage. Un gazon synthétique pas cher  plus lourd s’avère être un bon choix. Evidemment, il faut que la hauteur de ses brins soit uniforme.

Niveau perméabilité, il est judicieux de privilégier un produit qui minimise les risques de stagnation de l’eau de pluie. Pour cela, un gazon artificiel avec une perméabilité d’au moins 60l/mn/m² est recommandé. Pour qu’il dure, il vaut mieux aussi miser sur une pelouse synthétique avec une résistance à l’arrachement supérieur ou égal 45 Nw.

Avantages et inconvénients des gazons synthétiques

Ils permettent de transformer en un rien de temps un coin en un joli espace vert. C’est l’idéal alors pour les personnes impatientes d’avoir un oasis de verdure. A cela s’ajoute le côté esthétique, car il est difficile de distinguer un gazon synthétique pas cher d’une pelouse naturelle. Toujours pour le plaisir des yeux, ce revêtement permet de dissimuler les imperfections du sol. Le gazon artificiel a toute sa place sur la terrasse, dans un petit balcon ou même à l’intérieur.

Pour l’entretien, il n’y a pas besoin d’avoir la main verte pour profiter d’une pelouse artificielle. Elle ne nécessite aucun arrosage ni de désherbage. Son nettoyage se fait simplement avec de l’eau claire et une brosse. De plus, il évite l’investissement dans une tondeuse à gazon puisque n’a pas besoin d’être tondu. Cela permet de se constituer d’une belle économie sans besoin de renoncer à son plaisir d’avoir un espace de vert.

Pour les inconvénients, il y a peu de choses à dire pour les gazons artificiels. Seulement, il faudra simplement faire attention au risque de glissade en période de gel. Pour éviter l’apparition des saletés disgracieuses, il vaut mieux marcher avec de chaussures propres sur le gazon. Enfin, évitez de jeter des chewing-gums ou de la cigarette dessus au risque d’abîmer votre belle pelouse. 

Budget à prévoir pour une pelouse synthétique de qualité

D’abord, n’allez pas croire qu’un gazon synthétique pas cher est synonyme de qualité médiocre. Il existe des gazons artificiels de qualité à bon prix. Généralement, le prix d’une pelouse synthétique longue d’environ 50 mm se situe entre 35 et 40 euros le mètre carré. Pour les brins d’environ 20 mm, il faut prévoir entre 20 et 25 euros le mètre carré.

Evidemment, ce sont des prix donnés à titre indicatif. Il existe d’ailleurs différents critères à observer avant d’acheter un faux gazon. Un bon produit doit afficher un bon rapport imperméabilité/résistance à l’arrachement. En plus d’être agréable au toucher, il devrait également résister aux UV et aux intempéries. Enfin, il est toujours mieux de se méfier de certains produits d’origine asiatique dont la qualité laisse à désirer.