LOADING

Type to search

Noté ( 4.19 / 5 )

5 000 personnes impactées dans le Val-de-Marne

5 000 personnes impactées dans le Val-de-Marne

NEWS

5 000 personnes impactées dans le Val-de-Marne

admin 6 février 2018
Share

La crue devrait atteindre son niveau maximum ce vendredi et ce samedi. Dix villes sont pour l’heure touchées dans le département.

C’est maintenant que tout va se jouer. Ce vendredi et ce samedi, la crue devrait être à son niveau maximum dans le Val-de-Marne. Selon les prévisions, qui se sont pour l’heure vérifiées, des hauteurs de 3 à 3,7 mètres sont attendues à la station d’Alfortville. A celle de Créteil, on table entre 3,8 et 4,5 mètres. «Cela devrait ensuite se stabiliser », avancent les prévisionnistes. « Etant donné la hausse généralisée du niveau des rivières, les équipes départementales sont mobilisées pour surveiller l’évolution de la situation hydrologique, assure-t-on au conseil départemental. La montée des eaux se fait plus lentement qu’en juin 2016 ce qui permet une meilleure anticipation. La situation est maîtrisée ce jeudi. »

Pour l’heure, 5 000 personnes sont impactées sur tout le département. «C’est vraiment au sens large. Cela peut aller d’un habitant évacué à celui qui a subi une coupure d’électricité », relativise-t-on à la cellule de veille. 150 habitants sont hébergés en urgence à Villeneuve-Saint-Georges et 7 à Villeneuve-le-Roi. Moins de 400 personnes auraient subi des coupures d’électricité. Mais il n’a pas fallu apporter en urgence un transformateur.

Dix villes sont touchées. Villeneuve-Saint-Georges et Villeneuve-le-Roi sont de loin les communes qui subissent le plus de dégâts. Elles ont toutes les deux demandé leur classement en catastrophe naturelle. Alfortville, Vitry, Nogent, Ablon, Champigny, Joinville, Saint-Maur ou Sucy sont impactés.

16 patients d’un centre d’accueil pour handicapés ont dû être évacués par anticipation à Joinville. Le célèbre Hôtel-restaurant Chinagora d’Alfortville a fermé car les conditions d’intervention des pompiers n’étaient plus réunies. Une péniche de frêt, abandonnée depuis trois ans, a coulé dans la Seine vers 11h30 à Alfortville. Des barrières anti-crue ont été posées dans les endroits sensibles comme sur le site Véolia de Choisy.

Niveau transport, aucun problème lié aux inondations ne perturberait le RER D ce jeudi soir. Concernant les routes départementales, la RD 138 à Villeneuve-Saint-Georges au niveau du tronçon sud et la RD 249 à Ablon sur le quai de la Baronnie sont perturbées.

Le collège Nocard, un temps menacé, n’a pas fermé. A Ablon, à compter de lundi, la municipalité a décidé de fermer l’école élémentaire Pasteur A et B, la maternelle Curie, l’espace des enfants et la crèche des Bout’Choux.

Enfin le préfet a également appelé les policiers à des surveillances renforcées pour éviter les pillages.

Ajouter un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis
Ce champs est réquis
Ce champs est réquis
Ce champs est réquis
Email invalide